Chute dollar : Baisses taux Fed, mois plus faible

Chute dollar : Baisses taux Fed, mois plus faible

Le dollar américain s’effondre et enregistre sa plus forte baisse mensuelle sur fond d’attentes croissantes de réductions des taux d’intérêt de la Réserve fédérale.

Le dollar américain a poursuivi sa chute lundi, marquant sa plus forte baisse mensuelle depuis un an. Les analystes attribuent cette baisse à la conviction croissante que la Réserve fédérale n’en a pas fini avec les hausses de taux d’intérêt, mais qu’elle pourrait également procéder à des baisses de taux d’ici le premier semestre de l’année à venir.

L’indice du dollar, une mesure contre les principaux pairs, a glissé de 0,2% à 103,20. La devise a enregistré une perte mensuelle de plus de 3%, la pire depuis novembre 2022. Les experts estiment que les récents dommages techniques subis par l’indice du dollar indiquent une rupture potentielle, ouvrant la voie à une période d’affaiblissement du dollar.

 

La position de la Fed : Un équilibre délicat pour atteindre le meilleur taux de change du dollar

Amo Sahota, directeur de la société de conseil en devises Klarity FX, met en garde contre des prévisions trop agressives, soulignant l’influence de la Fed. Les contrats à terme sur les taux américains reflètent une probabilité de 23% d’assouplissement de la politique monétaire d’ici mars. Cette probabilité, qui a atteint 50% en mai, a créé un équilibre délicat entre le sentiment du marché et les intentions de la Fed.

Les investisseurs suivent de près divers événements cette semaine, notamment le report de la réunion de l’OPEP+, la publication de la jauge d’inflation de la Fed et les données économiques mondiales, qui pourraient influer sur la trajectoire des taux d’intérêt.

 

Force de l’euro et victoire du yen : Le dollar et les autres monnaies

Contrairement à l’affaiblissement du dollar, l’euro a fait preuve de résistance, gagnant 0,2% par rapport au dollar et se dirigeant vers sa hausse mensuelle la plus importante depuis un an. Les remarques de Christine Lagarde sur l’atténuation des pressions inflationnistes ont eu un impact limité.

Le dollar a lutté contre le yen, chutant de 0,6%, marquant ainsi sa plus forte baisse mensuelle depuis février. Les données sur les ventes de logements neufs aux États-Unis, qui ont révélé une baisse de 5,6% en octobre, ont aggravé les difficultés du dollar. Ce n’est certainement pas le meilleur moment pour vendre des dollars pour les investisseurs.

 

 

Dynamique mondiale : Hausse de la livre sterling, hausse du dollar australien et mouvement du yuan en Chine

La livre sterling a atteint son plus haut niveau en deux mois, à 1,2644 $, grâce à la croissance surprenante des entreprises britanniques. Le dollar australien a atteint un pic de trois mois à 0,6614 USD, tandis que le yuan a glissé après cinq séances consécutives de renforcement.

Dans le domaine des crypto-monnaies, le bitcoin a connu une baisse de 1,6%, atteignant 36 881 $. La performance du dollar dans les différents secteurs indique une interaction complexe de facteurs économiques qui pourraient façonner sa trajectoire dans les mois à venir.